Rechercher
  • Loïs Velter

L’argent n’est qu’un moyen.

  • C’est le moyen que l’on se donne pour atteindre une certaine dimension de vie.

Et si vous changiez de dimension ?


On ne nous apprend pas à COMPRENDRE RÉELLEMENT ce qu’est l’argent et encore moins SAVOIR EN RECEVOIR pour notre valeur.

Nous sommes nombreux à avoir cette pensée collective qu’il est impossible d’avoir de l’argent autrement qu’avec un métier… 🧠

Car il est communément pensé que pour avoir plus d’argent, il faut avoir plusieurs salaires et donc plusieurs métiers payés par un patron. 😶‍🌫️


 

Comme si c’était la seule et unique option ! 🤔

« Je ne suis pas capable d’avoir de l’argent autrement »

= J’ai peur d’offrir une valeur que par moi-même.

« Je ne vais pas monter une entreprise »

= Je ne m’autorise pas à voir grand.

« Je n’ai pas le temps »

= Ce n’est pas ma priorité.

« Ouais mais c’est facile pour toi »

= Je me compare pour gagner du temps (ou en perdre…).


 

À force, je suis devenu pro dans le démantèlement d’excuses… 🛠

Et plus on invente des excuses, moins on laisse la place au bénéfice d’apprendre le savoir-faire.

Avoir le désir d’être riche financièrement, c’est avoir le désir d’être libre.

Ce qu’on achète est la liberté du bonheur que nous voulons.

Et nous ne voulons pas tous être libres de la même façon.

Mais comment être libre si on s’enferme nous mêmes dans une sécurité ne nous rendant pas heureux ?

💔 Ce paradoxe déchirant de ne jamais s’autoriser à vivre ce qu’on désire…

❤️‍🩹 Pensant tristement que certaines choses sont impossibles.

 

Mais voilà :

Ce n’est pas parce que vous avez de l’argent que vous êtes riche.

En revanche,

  • Vous autoriser à être riche pour savoir faire de l’argent est la façon la plus directe d’en recevoir. 🔝

Un résultat n’est que la conséquence d’un chemin.

Et

l’argent n’est que la conséquence de l’amour que vous vous portez.


 

Alors…

  • Êtes-vous prêt à prendre le risque d’offrir votre réelle valeur ?

  • Êtes-vous prêt à recevoir ce que vous proposez uniquement par vous-même ?

  • Êtes-vous prêt à mettre votre sécurité en second plan ?

  • Êtes-vous prêt de ne plus vous plaindre d’un patron ou d’un gouvernement et ne dépendre que de vous ?

Si oui, vous n’avez aucunes excuses.

Votre richesse est déjà là.



Si nous ne voyons pas votre valeur,

cela risque d’être chronophage de laisser les autres deviner ce que vous valez.


Surtout si c’est dans l’espoir qu’on vous donne de « l’argent »…

où devrais-je dire… de l’amour.

21 vues0 commentaire